4shared

Programme

Sommaire :

1. Présentation

2 Notre démarche pédagogique

  • Notre objectif
  • Les différentes types d’activités
  • Quelques jeux et activités

3. L’organisation de l’aire de jeu

  • La journée type

4. Les parents

  • Comité de parents

1.Présentation :

Pour nous l’enseignement mis en place dans la première enfance est la base de l’éducation. Nous sommes une École préscolaire du Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement Supérieur et souhaitant accueillir, dans cet optique là, les plus jeunes nous avons déposé et obtenu un permis du Ministère de la Famille en service de garde éducatif. nous sommes en fonctionnement depuis 5ans, sous cette bannière. Notre but premier est d’offrir un service de qualité, structuré et structurant. Notre objectif pédagogique est de former le jeune enfant à son futur métier d’écolier, via une méthode ludique divertissante et formatrice.

Le nombre d’enfants autorisé pour cette installation serait au nombre de 48. Le groupe d’enfants est reparti en 3 classes de 16 enfants, multi âges, avec 2 professeurs par classe, sous couvert du permis du Ministère de la Famille et des Aînés.

Notre méthode de travail est basée sur la philosophie du Docteur Maria Montessori qui s’appuie sur le leitmotiv :

« Apprends-moi à faire seul »

Voilà pourquoi nous mettons en place des ateliers, des activités, des jeux comme une aide au développement de l’enfant ; le tout dans le respect le plus total de son rythme de développement biologique et intellectuel.

2. Notre démarche pédagogique:

Au sein du Jardin d’Enfants Montessori, nous allons jouer, travailler avec les enfants suivant les principes de la philosophie du Docteur Maria Montessori. Toutes les activités proposées sont destinées à aider au mieux les enfants dans leur développement global, psychomoteur, social, affectif et intellectuel. Cette méthode nous aide, également à mettre en place tous les exercices notionnels à atteindre.

Notre objectif:

Développer des compétences d’ordre psychomoteur, affectif, langagier, méthodologique relatives à la connaissance de soi, à la vie en collectivité et à la communication.

Notre mission :

Face à la diversité familiale, socioculturelle des enfants fréquentant le Jardin d’Enfants Montessori, l’éducation préscolaire se doit d’offrir aux enfants un lieu privilégié où il puisse continuer à :

  • s’épanouir,
  • enrichir ses connaissances,
  • diversifier ses stratégies d’apprentissage,
  • établir des relations avec les autres.

Nous nous devons de mettre en œuvre, au travers d’activités ludiques, stimulantes intellectuellement pour que cette expérience sociale permette à l’enfant de :

  • se découvrir comme personne,
  • prendre conscience de ces possibilités,
  • structurer sa personnalité,
  • d’acquérir sa personnalité.

Par le biais de la méthode Montessori tous objectifs sous-jacents vont être travaillés par le truchement de jeux et d’ateliers individuels et collectifs permettant à l’enfant de se développer à son rythme tant sur le plan social que cognitif.

Par la manipulation, la pratique régulière des activités, les arts plastiques, la gymnastique, tout en se mouvant librement dans l’espace de l’aire de jeu, le développement global de l’enfant se construit. De plus, la réussite de ses actions va motiver l’enfant à exploiter l’ensemble de ses capacités ainsi qu’à gagner en confiance. Plus l’enfant gagne en confiance plus il va être paré à affronter son quotidien, à prendre des risques intellectuels afin d’aller plus loin dans ses futurs apprentissages.

Nous sommes également là pour favoriser l’apprentissage de la vie en groupe.

Le travail est basé sur la notion de respect et de politesse. Les enfants doivent apprendre qu’il y a un cadre contenant des règles et qu’il est de leur devoir de les respecter et de les faire respecter.

Les enfants ont des droits et des devoirs et c’est à l’adulte de montrer l’exemple dans ces gestes, comportements et attitudes à l’égard de tous.

Le programme d’éducation Montessori permet également d’amorcer le développement des compétences transversales d’ordre intellectuel, méthodologique, personnel et social. Ces compétences transversales permettent d’élaborer des questions générales de formation qui intéressent les enfants.

Deux grands types d’activités seront mis en place:

  • Les activités par le jeu, la rythmique, le sport,
  • Les activités par la réflexion, la stratégie, la stimulation intellectuelle, via entre autres, les 4 groupes d’activités propre à la méthode Montessori.

Les activités par le jeu, la rythmique, le sport :

Par le jeu les activités spontanées l’enfant développe son imagination, sa créativité. Ce type d’activité permet à l’enfant de trouver les moyens de s’approprier la réalité. C’est ainsi que progressivement l’enfant s’adapte à son temps, environnement.

Pour ce faire des espaces bricolages libres et dirigés seront installés dans l’aire de jeu avec du matériel adéquat. La plus part du temps les ateliers dirigés suivront un thème travaillé en groupe tel que : les saisons, la Saint-Valentin, Noël…

Des séances de rythmique et sportive seront mises en place 2 fois par semaine pour une période de 30 à 45 minutes. Cela pourra être une initiation au yoga, aux jeux d’équipe, travail de motricité globale, d’orientation dans l’espace…

Les activités par la réflexion, la stratégie, la stimulation intellectuelle :

Ces activités permettent à l’enfant de s’exprimer, expérimenter, explorer, construire ses connaissances.

En manipulant le matériel, mis à sa disposition, en l’explorant l’enfant structure sa pensée, élabore sa vision du monde. Il apprend à interagir avec les autres enfants et adultes et à résoudre des problèmes, des conflits.

La méthode Montessori propose 4 familles d’activités avec des objectifs bien spécifiques :

  • La vie pratique: les activités de la vie pratique permettent la mise en place du mouvement volontaire, à travers le développement de la volonté/persévérance et réciproquement. Le mouvement est une partie intégrante au développement. C’est pourquoi les enfants sont toujours en mouvement soit en activité jeux libres ou en ateliers dirigés ; ces activités nous permettent de façon indirecte de travailler : la concentration, le persévérance, le travail séquentiel soit le développement de l’esprit logique en vue de travailler les mathématiques.
  • Les activités sensorielles: l’enfant 3-5ans sont des explorateurs. Les jeux sensoriels sont mis en place pour lui permettre cette exploration. C’est une exploration consciente et active. En manipulant, explorant, via un enrichissement de vocabulaire, ces jeux vont nous permettre de donner certains concepts (comme : gros/fin, petit/grand, introduire les superlatifs…) aux enfants dans le but de construire leur intelligence et de passer via le jeu du concret à l’abstrait.
  • Les activités dites mathématiques: via quelques petits jeux nous sensibilisons l’enfant à l’ordre ordinal et cardinal des chiffres ; ainsi qu’à la notion de dénombrement.
  • Les activités de langage: via des ateliers d’enrichissement de vocabulaire, entre autres, et grâce à un langage convenable employé par les éducatrices à l’encontre des enfants, nous voulons inscrire l’enfant dans le langage lui permettre de s’exprimer, et d’enrichir son vocabulaire

Exemple d’activités par rapport aux objectifs :

Faire prendre conscience à l’enfant de ses possibilités. Faire en sorte, via des activités ludiques, de montrer à l’enfant qu’il est capable d’accomplir des tâches complexes. C’est ainsi que l’enfant va se construire peu à peu en tant qu’Homme adapté à son temps et à son milieu.

  • Cadres d’habillage. Par la manipulation de cadres en bois avec des pans de tissus fermés par des : boutons, fermeture éclair, boucles, lacets…
  • Activités de verser : du riz, de l’eau, du sable…d’un pichet à un autre.
  • Activités prendre soin de soi, de son ambiance
  • Activités grâce et courtoisie…
  • Aider l’enfant à structurer sa personnalité. L’aider à découvrir qui il est, à avoir confiance en lui, en son potentiel.
    • Petits jeux de rôle. Style théâtre, en jouant, face aux amis un rôle, l’enfant découvre une palette de sentiments, d’émotions qu’il a le droit d’exprimer selon certaines circonstances.
    • Petits jeux axés sur la vie quotidienne. (soin des plantes, savoir remettre en place son jeu, prendre soin des amis, de soi…) ces exercices mettent l’enfant en situation réelle ce qui va lui permettre de s’adapter à son environnement donc de savoir qui il est. En construisant son identité il peut se placer dans le groupe, trouver sa place et prendre la place qui lui est due.
  • Développer les compétences psychomotrices.
    • Des séances de gymnastique, sont mises en place. Lors de ces séances les enfants doivent, entre autres exécuter des parcours de motricité adaptes à leur âge. Nous pouvons également faire du yoga et du stretching.
    • Jeux collectifs, tels que courses relais, le chat et la souris, la chandelle…sont mis en place. Ces jeux aident et favorisent les stratégies d’équipe, ainsi que l’entraide des partenaires d’une même équipe.
    • Des petits jeux avec des objets plus petits : gradation avec des cubes, des cylindres…afin de favoriser la dextérité et développer la motricité fine.
  • Assurer la sécurité affective et morale de l’enfant.
    • Cet objectif se travaille plus dans un savoir être….être présent pour l’enfant, savoir le rassurer, gérer les conflits, travailler sur la tolérance, l’acceptation de soi et des autres.
    • Nous traitons les éventuels conflits entre enfants avec douceur, rationalité et objectivité.
    • Assurer en tout temps une présence calme et apaisante, la renforcer lors des moments délicats comme les arrivées, coucher, départs, entre autres.
  • Mettre en place des relations courtoises avec ses pairs et ses éducateurs. Les relations sociales que vont établir les enfants entre eux, ainsi avec d’autres adultes que leurs parents sont interdépendantes à la construction de l’identité personnelle de chacun. C’est grâce à des sentiments de sécurité et de dépendance que l’enfant va pouvoir s’ouvrir aux autres. L’enfant joue souvent à donner, reprendre, laisser, partir, revenir…ces jeux vont lui permettre d’apprécier les distances les retrouvailles donc de créer des liens avec les autres.
    • Travaux collectifs en arts plastiques : décoration de citrouilles, fresques de peinture murales, théâtre de marionnettes.
    • Ateliers de : déguisement, chants, poèmes, rythmiques avec les instruments de musique, jeux au parc…
  • Développer les compétences cognitives:
    • Routine quotidienne de l’éphéméride : repères spatio-temporels,
    • Fêter les anniversaires,
    • Travailler sur le temps qui passe avec des bricolages axés sur les saisons.
  • Développer les compétences langagières:
    • Enrichissement du vocabulaire, employer un vocabulaire précis pour désigner des objets de notre environnement,
    • « leçons de chose » : exemple : sur un plateau, différentes variétés de fruits : apprendre leur nom, où ils poussent et comment, découvrir leur goût.
  • Sensibiliser l’enfant à une bonne hygiène de vie:
    • Réalisation de la fleur alimentaire avec les 5 groupes d’aliments,
    • Donner une notion :
      • de ce qui est sain à consommer au quotidien dans son alimentation,
      • des portions à consommer par jour de ces 5 groupes,
    • brosser les dents, peut être renforcé avec l’aide d’un dentiste intervenant sur les techniques de brossage de dents,
    • savoir éternuer, tousser dans son coude,
    • savoir qu’il faut laver les mais en sortant de la toilette, entre autres.

Quelques jeux et activités:

  • Jeux libres: kapla, playmobil, jeux de construction, livres, puzzles…
  • Ateliers dirigés: les activités Montessori, ateliers d’enrichissement de vocabulaire, travail sur les thémes, construction de la notion d’espace/temps,
  • Ateliers autonomes: bricolage, découpage, peinture collage, activités Montessori
  • Arts plastiques: ateliers permanents ou temporaires suivant les fils conducteurs de l’année : Halloween, Noël, Pâques, la fête des pères….

3. Organisation dans l’ambiance:

Dans la méthode Montessori l’aire de jeu est appelée « ambiance ». Ce mot n’est pas dénué de sens ; il a une connotation liée à la notion de famille. Tout comme le mot « jardin » dans le nom de la garderie. Pour nous c’est important que l’enfant se sente en confiance, qu’il puisse faire fi de tous ces éventuels tracas afin de se sentir le mieux possible parmi ces pairs. Plus l’enfant a le sentiment de confiance plus il sera aisé de lui inculquer des notions, des apprentissages. Dans l’ambiance nous fonctionnons par activités individuelles et collectives. L’enfant est toujours en mouvement et peut librement choisir son activité, son jeu et les changer aussi souvent qu’il le veut.

C’est à nous éducateur de lui inculquer les principes de politesse et de courtoisie. Nous avons le devoir, via les jeux et les activités de le former afin qu’il devienne un citoyen du monde. C’est le citoyen de demain.

Afin de structurer au mieux notre journée nous avons élaboré un déroulement temporel. Cette journée type est un appui qui nous sert à alterner périodes de jeux, ateliers et récréations.

Certes, selon le temps, la fatigue des enfants (entre autres) certains points pourraient être déplacés et/ou remplacés.

  • La journée type:

06h50 Préparation et vérification de la propreté des espaces intérieurs et extérieurs.

07h00-8hoo Service de garde

8h00-8h30 : Accueil échelonné des enfants, aide au vestiaire, activités libres

08h30/8h45 Journal d’appel. Soins aux plantes, observations et rituels quotidiens, éphéméride, météo…. Rassemblement, moment collectif, exemple : échanges langagiers autour d’un thème, chants, poésies connus de mise en train. Présentations et mise en route des ateliers : proposer, décider puis réaliser. Éclatement en groupes d’activités :

Ateliers tournants :

  • Dirigés: langage ou jeux perceptifs, jeux mathématiques ou introduction d’une technique ou mise en route d’une nouvelle activité.
  • Autonomes:
    • Permanents: collage, découpage, activités Montessori…
    • Occasionnels: éducation nutritionnelle, jeux d’écoute/discrimination, situations particulières : jardinage, préparation d’une fête quelconque.

10h00 Regroupement, bilan des travaux.Passage à la salle de bain et installation et collation.

10h30 Récréation.

11h00 Moment collectif : poésie ou audition musicale ou histoire ou nouvelle chanson.

11h45 Passage à la salle de bain et installation et installation pour le repas.

N.B : deux fois semaine ces 30/45 minutes sont consacrées aux activités rythmiques et sportives. (Jeux d’équipe, initiation au karaté, au yoga…)

12h00-13h00 Repas. Rangement, moment d’hygiène, temps calme, vestiaire, jeux extérieurs.

13h30 retour dans l’aire de jeux, retour au calme, moment de détente, repos allongé dans le coin repos avec le matériel personnalisé (matelas, coussin…)

14h00 Moment collectif, jeux rythmés, jeux musicaux, jeux d’écoute, travail sur le thème.

14h20 Activités en ateliers

  • Dirigés: jeux logiques, exploitation de situations vécues comme appui aux jeux mathématiques, apprentissage d’une nouvelle technique, introduction d’une nouvelle activité.
  • Autonomes: permanents comme le matin, nouveaux ateliers autonomes ou permanents.

15h00 :Rangement, regroupement, bilan de la journée, vestiaire, Collation, jeux libres sous surveillance, récréation

15h30-16h00 : Départ échelonné des enfants.

16h00-17h00 : activités parascolaires/service de garde

17h00 Fermeture de la structure.

N.B : ces horaires sont là à titre indicatifs et peuvent être modifiés en fonction du rythme des groupes, par exemple

Préparation des repas

Pour les repas les parents ont à charge de préparer un sac repas en fonction du goût alimentaire de leur enfant mais également en respectant les besoin nutritifs quotidiens des enfants de cet âge. Une réunion à ce sujet est mise en place au début de l’année. Le fait que les enfants aient leur propre repas minimise les risques de contamination en cas d’allergie. Les bonbons et chocolats sont à éviter.

En cas de besoin les collations peuvent être fournies aux enfants, par le Jardin d’Enfants. Les collations fournies par l’école sont, généralement, des fruits secs et des jus de fruits et de l’eau.

Dans le règlement intérieur il est demandé aux parents de ne pas mettre d’aliments à base d’arachides. Les parents acceptent, en général, à l’unanimité ce point de règlement.

4. Les parents

  • Le comité consultatif de parents

Au début de l’année un comité de cinq parents volontaires est constitué. Les parents désirant faire partie du comité peuvent s’inscrire sur une feuille affichée sur le babillard à l’entrée de l’aire de jeu. Si plus de cinq parents sont inscrits nous procédons alors à une votation à bulletin secret, lors d’une réunion de parents exceptionnelle. Le comité de parents est mis en place dès le début de l’année. Dans un souci d’organisation les dates des réunions sont données dans la lettre d’informations de l’été.